real-estate-tag-line

UN HOMMAGE À TOUS LES MORTS POUR LA FRANCE, ET AUX MUTILÉS TOMBÉS SOUS LA MATRAQUE

UN HOMMAGE À TOUS LES MORTS POUR LA FRANCE, ET AUX MUTILÉS TOMBÉS SOUS LA MATRAQUE

« Morts pour la France ». Une expression que l’on pensait réservée à nos victimes de guerre. Quelque chose de lointain, symbolisé par les monuments aux morts, les commémorations où vous ne trouverez personne de moins de 60 ans.
Mais, nous voilà projetés dans le passé. Car non, nous ne pouvons pas en être 2019.

Preuve en est : Essayons seulement de parler à nos grands parents, nos anciens, nos retraités, nos vieux, eux qui on connu de près ou de loin les affres de la guerre, eux qui ont des proches dont le nom est gravé dans la pierre des martyrs de la France, eux qui ont cru en une constitution qui ne les abandonnerait pas ….

Allez donc leur expliquer, qu’aujourd’hui, en 2019, ils ne peuvent pas manger à leur faim avec ce que l’État daigne leur laisser.

Dites-leurs que leur petits enfants n’ont pas d’avenir, que leurs enfants sont les esclaves moderne d’une élite, qu’il travaillent pour payer des taxes, des crédits, des impôts, pour consommer, pour avoir l’impression d’exister.

Dites-leurs que petits et grands sont dans la rue, pour réclamer justice, et qu’ils reçoivent les coups, parfois fatals, de leurs semblables en uniforme.

Expliquez-leur qu’ils ne feront pas exception, que le respect de l’aïeul est mort, et qu’eux-mêmes peuvent être matraqués.

Faites aussi allusion à nos médias qui déforment la réalité, à la sécurité du citoyen qui n’est plus, aux attentats auxquels ils faudra « s’habituer » .

Et finissez en leur rappelant combien gagne un député, la retraite de nos présidents, les avantages, les traitements de faveur des grands de ce monde.

Que vous répondront-ils? Est cela le futur qu’ils imaginaient ? Est ce pour cela qu’ils se sont eux-mêmes sacrifiés toute leur vie durant ?

Ils vous diront que non, nous ne sommes pas en 2019. Nous avons régressé. Ou plus exactement, nous avons laissé une société qui n’a de démocratique que le nom s’installer jusqu’à ce que cela devienne insupportable.

Et nous y sommes. C’est de voir l’insupportable qui nous a fait réagir…
Alors à nous de rétablir la justice pour le respect de nos anciens, pour l’avenir de nos enfants.

Aujourd’hui nous devons faire souffler un nouvel air, nous devons nous délester de ce qui nuit à notre épanouissement, nous devons oeuvrer pour le bien-être futur de ceux qui sont et seront la France . Nous devons passer à l’étape qui nous permettra tous ensemble de nous faire entendre d’une même voix, et nous sortir de ce rôle de « gaulois réfractaires ».

Nous devons réfléchir, intelligemment, par nous-même et pour nous-mêmes. Mais avant toute chose nous devons chacun garder en mémoire les actes posés.

Peut-être y a t’il parmi vous des réfractaires au changement? Et bien sachez que de toute façon, faire machine en arrière n’est plus possible. Le peuple a ouvert les yeux sur une réalité trop longtemps dissimulée par les médias et les gouvernements.
Et la colère d’un peuple n’est jamais contrôlable, c’est la bête noire des dirigeants de toute horizon, et de tout temps . Et là, en plus, le sang a coulé.
Oui, en 2019, en France, le sang de ceux qui réclament de vivre dignement face à des dirigeants qui se goinfrent, ce sang là a coulé. C’est fou, quand on y pense….

Il y a tant de choses qu’il faut remettre à plat. Car la France, c’est nous.
Ce ne sont pas cette caste de profiteurs qui vont continuer à nous dire comment vivre, ce ne sont pas ces mêmes personnes qui veulent nous faire croire que nous ne sommes rien sans les grands patrons, ce ne sont toujours pas ces personnes qui vont continuer à nous mener les uns contre les autres afin de mieux régner.

Ils ne sont en réalité strictement RIEN sans nous.

La devise de la France : Liberté, Égalité, Fraternité. Ce sont les sont les valeurs de notre nation, de nos ancêtres, les valeurs de l’humanité du futur. Mais comment peut-on incarner ces valeurs lorsque l’on matraque le peuple?!!

Cher dirigeants. Partez. Démissionnez tant qu’il est encore temps. Partez et ne revenez jamais. Vous n’incarnez pas les valeurs de la France, les valeurs des femmes et des hommes morts sous le drapeau.

Les forces de l’ordre sont le dernier bouclier entre le peuple et l’exécutif !!!
Mesdames et Messieurs des forces de l’ordre, vous avez sali le drapeau et votre uniforme, le déshonneur a frappé votre histoire. Ah oui, c’est vrai, « vous avez des ordres ».

Mais …

Combien de personnes borgnes?
Combien de mains arrachées ?
Combien de vieux tabassés ?
Combien de vieilles insultées ?
Combien d’adolescents malmenés ?

Les dirigeants de notre nation ont du sang sur les mains, et un jour, ils devront répondre de leurs actes face au peuple.

L’Histoire jugera très sévèrement les politiques, la misère, les larmes subies par le Peuple français. Les brutalisations à répétition des sans-nom, des sans-grade que nous sommes. La triste chaîne de déshumanisation du monde du travail, des chômeurs, des jeunes et des retraités.

Fermer les yeux sur la réalité d’aujourd’hui, c’est pratiquer une politique de l’autruche qui se retournera immanquablement contre ceux qui l’auront cautionnée.

Force et Honneurs sur vous tous.
2019 est à nous, à ce que nous en ferons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 days ago

Jean Marc Henry

Love doesnt make the world go round. Love is what makes the ride worthwhile.

The way to love anything is to realize that it might be lost.

The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.

You know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams.

Tis better to have loved and lost, than never to have loved at all.
... See MoreSee Less

View on Facebook

6 days ago

Jean Marc Henry

La medida del amor es amar sin medida.

El amor que se alimenta de regalos siempre está hambriento.

A batallas de amor, campos de plumas.

El amor semeja un árbol: se inclina por su propio peso, arraiga profundamente en todo nuestro ser y a veces sigue verdeciendo en las ruinas de un corazón.

Entre lo que existe y lo que no existe, el espacio es el amor.

El amor es como la salsa mayonesa: cuando se corta, hay que tirarlo y empezar otro nuevo.
Con la moral corregimos los errores de nuestros instintos y con el amor corregimos los errores de nuestra moral.

El amor, como ciego que es, impide a los amantes ver las divertidas tonterías que cometen.

El grande amor, medroso, desconfía; el pequeño, con tino, es atrevido.

No hagas nada por retener a la mujer que se va ni al pájaro que vuela; deja que el destino se cumpla.

El amor lleva en sí su propia plenitud. L’amour porte en lui sa propre plénitude.

Amar es despojarse de los nombres.

¡El verdadero amante en toda parte ama y siempre se acuerda del amado!

El verdadero amor no es el que perdona nuestros defectos, sino el que no los conoce.

El amor es invisible y entra y sale por donde quiere, sin que nadie le pida cuenta de sus hechos.

El amor es el único tesoro que no se saca con pico y pala.

Amar a alguien para hacerlo distinto significa asesinarle.

Hacer el amor entre dos enamorados no hace falta poque el amor entre ellos ya esta hecho.

El amor nace de un flechazo; la amistad del intercambio frecuente y prolongado.

Siempre que haya un hueco en tu vida, llénalo con amor.

¿Sufre más aquél que espera siempre que aquél que nunca esperó a nadie?

A menudo los labios más urgentes no tienen prisa dos besos después.

Es tan corto el amor y es tan largo el olvido.

No puede ser bueno aquél que nunca ha amado.

El mayor obstáculo para el amor es el temor secreto de no ser dignos de ser amados.

El amor abre todas las puertas; el rencor las cierra.

El amor más fuerte y más puro no es el que sube desde la impresión, sino el que desciende desde la admiración.
... See MoreSee Less

View on Facebook