real-estate-tag-line

Les politiques trahissent la nation. Pourquoi le peuple ne trahirait-il pas la république ?

Les politiques trahissent la nation. Pourquoi le peuple ne trahirait-il pas la république ?

Le renoncement d’un peuple à sa liberté, l’acceptation de se voir insulter en son intelligence et d’être traité en mineur, cette trahison de sa dignité propre n’advient que lorsque les élites ont elles-mêmes renoncé à raisonner. Cependant, et c’est la force et la dangerosité de la liberté démocratique, l’abdication des politiques est sans effet si le peuple refuse de s’y soumettre ; elle est décuplée s’il lui offre sa violence.

Voir et entendre dans ces conditions une classe politique parler au nom du « peuple » alors qu’elle ne représente que les intérêts d’une élite et d’un agenda très souvent contraire aux intérêts du peuple, a quelque chose de profondément dérangeant. Cette trahison est pourtant le paradigme de la politique depuis des décennies.

Soit vous faites partie de ceux qui ne voyez pas cela, et vous êtes dupes. Complices à votre insu. Dans ce cas, le mal est presque indolore. Sauf votre pouvoir d’achat qui diminue, et votre insécurité qui s’accentue bien que vous soyez de plus en plus surveillé… Soit vous percevez l’architecture de leurs mensonges, et vous en souciez, et cela est extrêmement douloureux.

Il n’y a rien de plus dangereux que cette « décomplexion » qui consiste à en finir avec l' »hypocrisie ». Une nation, les principes qui la fondent et les lois qui la structurent sont hypocrites puisqu’ils regardent l’inégalité des hommes et en déduisent l’égalité des citoyens. Toute la politique repose sur des conventions, sur un accord, en aucun cas sur les lois de la nature, et c’est pourquoi le socle en est si précaire. Mais c’est à cette précarité que le peuple doit ses droits, qui sont encore une illusion, mais attention le peuple doucement va ouvrir les yeux de la liberté.

Qui a favorisé la résistance à toutes les formes d’oppressions et d’injustices depuis la naissance de notre peuple, doit être cultivé et renforcé, car trahir son peuple est très grave… Voilà pourquoi nous citons à nouveau ce refrain du chant des partisans.

Les hommes politiques sont élus par une minorité d’entre nous du fait de l’abstention massive qui est la sanction de leur trahison.

Il faut traiter comme des traîtres à la patrie ceux qui font les autruches devant la barbarie du pouvoir envers son propre peuple.

Le peuple a été froidement trahi.

George Orwell, disait s’agissant du vote « un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres, n’est pas victime, il est complice ».

Cette phrase fait réfléchir. Quelle est notre part de responsabilité dans les prises de positions de nos gouvernements ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#4) Application request limit reached
Type: OAuthException
Code: 4
Please refer to our Error Message Reference.