real-estate-tag-line

Faux croyants, Es-tu prêt pour ta vérité ?

Faux croyants, Es-tu prêt pour ta vérité ?

Qui est un faux croyant ?

Le faux croyant est le premier à la mosquée à l’église à la synagogue et c’est le premier des hypocrites.

Il (elle) est un (une) hypocrite ; il dit « oui » alors que sa réponse est « non » mieux vaut vivre avec un ennemi qu’un hypocrite dit-on. Les hypocrites se montrent bons extérieurement alors que leur visage en est un autre.

Que chacun fasse un examen de conscience de sa vie. Etes-vous hypocrite ? Si vous l’êtes, vous devez alors savoir que vous construisez sur le sable. Vous le saurez le jour de l’épreuve dans votre vie. Les faux croyants ne tardent jamais à renier leur foi.

Le faux croyant peut être lâche, avare, fornicateur, voleur, menteur, manipulateur, hypocrite, mais ATTENTION !!!

Comment alors connaître le vrai croyant ?

Les actes qu’ils posent, ses paroles et la manière dont ils se comportent dans la société sont autant d’indicatif qui peuvent nous permettre d’identifier un vrai croyant.

Les vrais croyants ont l’amour du prochain, ils assistent et côtoient régulièrement leurs proches. Si tu assistes en cas de difficulté, tu seras aussi assisté. Ils savent honorer leurs engagements. Quand ils promettent, ils s’assument.

Le croyant devant la mort ? 

C’est dans les moments difficiles que la foi échappe au croyant ; rien de telle pour laisser sortir son inconscient. En effet, ce qui est le plus marquant, c’est de voir le comportement paradoxal des croyants face à la mort qui frappe un de leurs proches ou eux-mêmes. Soit ils la pleurent, soit ils la craignent. Cette vie sur Terre est pourtant futile pour eux, alors pourquoi, il y a un déchirement et un deuil du défunt. Ils devraient plutôt lui dire au revoir et à bientôt. Il est au Paradis, il ne peut qu’être mieux là où il est, c’est-à-dire proche de Dieu. Mais c’est tout le contraire qui se passe, on a l’impression d’être en face de personnes qui hurlent leur souffrance d’avoir perdu quelqu’un qu’ils ne reverront jamais. La vérité, ne se cacherait-elle pas dernières les larmes ? 

On constate la même chose avec sa propre mort. Combien d’entre eux ne paniqueraient pas devant un danger, un risque potentiel qu’ils les rapprocheraient de Dieu. Ils devraient se sentir rassurés, éclairés, puisqu’au pire des cas, ils quitteraient cette vie misérable sur Terre pour rejoindre le paradis. Des exemples de soit disants croyants qui ont tremblé devant la mort est titanesque, mais révèle quelque chose de plus profond. Face à la mort, nous ne sommes en générale plus sous l’emprise des doctrines, des contraintes sociales, car c’est le moi profond, la vérité qui en ressort. Certains me diront que c’est une épreuve de la foi, mais face à quoi? Seule la vérité blesse, c’est bien connu. Mais combien reste-t-il de vrais croyants alors ? Une poignée ?

Cela est un mystère. Cela doit rester un mystère. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#4) Application request limit reached
Type: OAuthException
Code: 4
Please refer to our Error Message Reference.