real-estate-tag-line

Author Archives: JEAN MARC HENRY

Pourquoi certaines aiment faire du mal gratuitement ?

Pourquoi certaines aiment faire du mal gratuitement ? Il est vrai que la vie serait beaucoup plus facile et agréable si tout le monde était gentil. Plus de conflit, plus de guerre, plus de profit au détriment des autres etc… Malheureusement, il faut être réaliste : un tel monde n’existe pas. Pour être dans un état dénué de ressentiment et de haine, il est préférable de « cultiver » les émotions qui nous ouvrent à la joie et renforcent notre lucidité sur la réalité. De plus, elles ont pour effet d’élargir notre champ de conscience et notre univers intellectuel et affectif, mais aussi, de favoriser des comportements altruistes, accueillants et réceptifs. En laissant nos émotions nous perturber, nous ne pouvons voir la réalité telle qu’elle est et ne sommes pas objectifs. Nous pouvons à tout moment nous sentir exactement comme nous avons envie de nous sentir car nous sommes la source de toutes nos émotions, c’est nous qui les créons. Lorsqu’elles nous submergent, il est donc préférable de chercher à comprendre ce qui se cache derrière et d’apprendre à trouver la signification objective de ce que nous croyons être une émotion négative. Pour récolter les bienfaits de nos émotions, imaginons...

Lire la suite

Maintenant que je suis parti

Maintenant que je suis parti, Maintenant que je suis parti, laissez-moi aller même s’il me restait encore des choses à voir et à faire. Ma route ne s’arrête pas ici. Ne vous attachez pas à moi à travers vos larmes. Soyez heureux de toutes les années passées ensemble. Je vous ai donné mon amour, et vous pouvez seulement deviner combien de bonheur vous m’avez apporté. Je vous remercie pour l’amour que vous m’avez témoigné. Mais il est temps maintenant que je poursuive ma route. Pleurez-moi quelques temps, si pleurer il vous faut. Et ensuite, laissez votre peine se transformer en joie, car c’est pour un moment seulement que nous nous séparons Bénissez donc les souvenirs qui sont dans votre cœur. Je ne serai pas très loin, car la vie se poursuit. Si vous avez besoin de moi, appelez-moi, je viendrai, même si vous ne pouvez me voir ou me toucher. Je serai près de vous. Et si vous écoutez avec votre cœur, vous percevrez tout mon amour autour de vous dans sa douceur et sa clarté. Et puis, quand vous viendrez à votre tour par ici, je vous accueillerai avec le sourire et je vous dirai : « Bienvenue chez...

Lire la suite

Penser au destin de la confiance en soi

Penser au destin de la confiance en soi Au-delà du travail de développement des compétences entrepreneuriales, il faut donc penser au destin de la confiance en soi. En effet, il faut effectivement croire en soi pour réussir, et réussir à sa manière, en affirmant sa différence et l’unicité de son regard. Et la croyance en sa propre capacité de faire sera à chaque fois plus importante pour la réussite que la capacité effective de faire, mesurée par un regard extérieur « objectif ». Pour se lancer dans l’aventure, il faut croire en soi et y puiser du courage, de la ténacité et de l’ambition. Aucun regard extérieur ne sera en mesure de remplacer la confiance en soi, comme aucun regard extérieur ne pourra l’ébranler définitivement si elle est accompagnée par le désir profond d’accomplissement de soi. Faut-il croire en soi pour réussir ? Ne serait-il pas plus rationnel de se dire que les compétences suffisent pour avoir du succès, quelles que soient nos croyances les concernant ? Et pourtant, il ne suffit pas de pouvoir faire, encore faut-il croire en sa capacité de faire et s’y investir de manière concrète et systématique, pour que ce qui n’était que potentialité devienne...

Lire la suite

Le mariage est l’aboutissement d’une vie tout en étant le début d’une autre

Le mariage est l’aboutissement d’une vie tout en étant le début d’une autre. soyez fidèle en toute chose, vous préparant à être un mari extraordinaire, digne de la femme de vos rêves. Le seul fait de rêver est déjà très important. Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite de croire en l’amour. Un mariage ne se réduit pas à UNE journée, mais plutôt à une vision de la vie. Se marier c’est vouloir construire ensemble, batir ensemble, évoluer ensemble, grandir et vieillir. Se marier c’est être pret à tout affronter. Se marier c’est vouloir une famille. C’est l’histoire d’une vie et non pas d’une journée. Un mariage, ce n’est pas la plus belle journée de...

Lire la suite

Peut-on tout pardonner ?

Certains actes paraissent impardonnables, surtout ceux qui nous ont profondément blessés ou ont touché ceux que nous aimons. Pourtant sans nier le mal qui a été fait, il est vital de se reconstruire… et la démarche du pardon est une clé de cette guérison intérieure. Un long chemin toutefois à parcourir. Chacun « encaisse » à sa manière… certains se replient sur eux-mêmes pour cacher leur blessure, d’autres font mine de repartir comme si de rien n’était. En fait, beaucoup gardent un ressentiment, éprouvant même l’envie de se venger, de rendre le mal, de blesser celui qui les a blessés ou même ceux qui ne leur ont rien fait. Renoncer à la vengeance. Pourtant la tentation de la vengeance est la première pierre qui empêche d’avancer sur le chemin de la pacification. En effet cet esprit de vengeance vous garde tourné vers le passé, vous ressassez votre histoire, vous revivez sans cesse ce qui s’est passé, et cela vous empêche justement d’aller vers l’avant… Le mal que vous projetez de faire ou que vous faites est comme un venin qui vous empoisonne et vous défigure. Vous vous avilissez, vous vous abaissez, vous n’êtes plus vous-même. Au final vous vous faites violence et...

Lire la suite

UN HOMMAGE À TOUS LES MORTS POUR LA FRANCE, ET AUX MUTILÉS TOMBÉS SOUS LA MATRAQUE

UN HOMMAGE À TOUS LES MORTS POUR LA FRANCE, ET AUX MUTILÉS TOMBÉS SOUS LA MATRAQUE « Morts pour la France ». Une expression que l’on pensait réservée à nos victimes de guerre. Quelque chose de lointain, symbolisé par les monuments aux morts, les commémorations où vous ne trouverez personne de moins de 60 ans. Mais, nous voilà projetés dans le passé. Car non, nous ne pouvons pas en être 2019. Preuve en est : Essayons seulement de parler à nos grands parents, nos anciens, nos retraités, nos vieux, eux qui on connu de près ou de loin les affres de la guerre, eux qui ont des proches dont le nom est gravé dans la pierre des martyrs de la France, eux qui ont cru en une constitution qui ne les abandonnerait pas …. Allez donc leur expliquer, qu’aujourd’hui, en 2019, ils ne peuvent pas manger à leur faim avec ce que l’État daigne leur laisser. Dites-leurs que leur petits enfants n’ont pas d’avenir, que leurs enfants sont les esclaves moderne d’une élite, qu’il travaillent pour payer des taxes, des crédits, des impôts, pour consommer, pour avoir l’impression d’exister. Dites-leurs que petits et grands sont dans la rue, pour réclamer...

Lire la suite

2019 L’ANNÉE DE NOTRE LIBÉRATION

2019 L’ANNÉE DE NOTRE LIBÉRATION Aujourd’hui, le vent s’est levé. Nous le ressentons tous. Mais ce n’est pas le vent froid de l’hiver.C’est le vent du changement, le vent des peuples qui se lèvent ensemble face au monde, le souffle franc et chaud de ceux qui n’acceptent plus la domination des puissants.Nous, le peuple de France, d’Europe et même du monde entier, nous espérons former une « vraie » démocratie où tous les hommes et femmes seront égaux, et où notre liberté sera préservée par les droits des citoyens. Nous ne pouvons plus accepter que nos anciens meurent dans nos rues, que nos enfants soient réduits à l’esclavage moderne par des systèmes discriminatoires qui donnent la priorité seulement aux enfants des élites. Depuis toujours les peuples sont des esclaves, de la simple chair à canon, des travailleurs source d’immense revenus pour les dirigeants. Nous sommes des numéros que l’on manipule comme des marionnettes. Nous sommes les pantins que l’on anime au bon vouloir du divertissement lucratif de nos dominateurs. TOUT EST PROGRAMMÉ, TOUT EST ORCHESTRÉ, TOUT EST FINANCÉ … Je ne sais plus en quelle langue il faut vous le dire… Ils nous asservissent… Ils nous montent les uns contre...

Lire la suite

Les politiques trahissent la nation. Pourquoi le peuple ne trahirait-il pas la république ?

Les politiques trahissent la nation. Pourquoi le peuple ne trahirait-il pas la république ? Le renoncement d’un peuple à sa liberté, l’acceptation de se voir insulter en son intelligence et d’être traité en mineur, cette trahison de sa dignité propre n’advient que lorsque les élites ont elles-mêmes renoncé à raisonner. Cependant, et c’est la force et la dangerosité de la liberté démocratique, l’abdication des politiques est sans effet si le peuple refuse de s’y soumettre ; elle est décuplée s’il lui offre sa violence. Voir et entendre dans ces conditions une classe politique parler au nom du « peuple » alors qu’elle ne représente que les intérêts d’une élite et d’un agenda très souvent contraire aux intérêts du peuple, a quelque chose de profondément dérangeant. Cette trahison est pourtant le paradigme de la politique depuis des décennies. Soit vous faites partie de ceux qui ne voyez pas cela, et vous êtes dupes. Complices à votre insu. Dans ce cas, le mal est presque indolore. Sauf votre pouvoir d’achat qui diminue, et votre insécurité qui s’accentue bien que vous soyez de plus en plus surveillé… Soit vous percevez l’architecture de leurs mensonges, et vous en souciez, et cela est extrêmement douloureux....

Lire la suite

Hommage à nos pères, l’histoire de nos racines

Hommage à nos pères, l’histoire de nos racines. Mon père, je n’ai jamais pu te dire. À quel point je t’admirais. Tu as été un père extraordinaire. Rien ne pourra remplacer mon père. Tu m’as transmis de vraies valeurs. Tu as fait fuir toutes mes peurs. Tu as toujours eu foi en moi. Même quand je te décevais parfois. Pour montrer ton amour, tu étais maladroit. Mais tu étais toujours près de moi. Tu n’as jamais refusé un sacrifice. Je verse des larmes en écrivant ces lignes. Car penser que je t’ai perdu ce jour. Signifie pour moi être seul pour toujours. Pour te faire honneur, je dois rester digne devant l’adversité. Vole vole mon père d’amour. Rejoins la lumière pour toujours. Tu as maintenant fini de souffrir. Mon amour t’accompagne dans ton long voyage vers la paix de l’âme. N’oubliez pas que la meilleure expression de l’amour, c’est le temps. L’amour, c’est prendre du temps. L’amour, c’est faire de quelqu’un la priorité du jour. Ma vie sera désormais un grand désert, un grand homme aujourd’hui, je perds. Donnez plus d’amour à vos pères, passez plus de temps avec eux, surtout lorsqu’ils sont vieux. Le plus important, c’est l’amour. Aimer au temps présent vous évitera...

Lire la suite

Je ne sais pas trop par où commencer

Je ne sais pas trop par où commencer. C’est un sentiment complexe, la confiance. Un sentiment rassurant que l’on peut inspirer à d’autres, un bien précieux lorsqu’on la place en soi-même, un état de vulnérabilité lorsqu’on la donne à quelqu’un. Il n’est pas si difficile, pour peu qu’on n’ait pas été trop blessé par ses semblables, de faire confiance à l’autre. Puisque le regret d’une confiance trahi appartient au passé, à quoi bon s’infliger cette souffrance psychique ? Le lien entre risque et confiance. De tous temps, la confiance a été considérée comme source d’inquiétude, puisqu’elle consiste à accepter quelque chose qui n’est pas tout à fait sûr et à parier sur la loyauté de celui à qui l’on fait confiance. Celui qui accorde sa confiance sait donc qu’il peut être victime de son geste. Est-il pour autant un preneur de risque ? Le lien entre confiance et risque tient en partie à l’orientation temporelle de la première : faire confiance, c’est adopter une certaine attitude vis-à-vis du futur, plus précisément élaguer l’éventail futur des possibilités et « se conduire comme si le futur était certain ». « La complexité du futur est réduite par l’acte de confiance. En faisant...

Lire la suite